BAC PRO Maintenance des Equipements Industriels

Le rôle du technicien de maintenance industrielle est crucial au sein d’une entreprise, puisqu’il a en charge d’assurer le bon fonctionnement des équipements et des infrastructures dont dispose l’entreprise afin d’éviter tout ralentissement ou arrêt du processus industriel. Par conséquent, il doit donc disposer de compétences techniques pointues.

Objectifs

Le titulaire du baccalauréat professionnel MEI est un technicien spécialisé dans les équipements industriels de tout ordre (mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique…). Il en assure la maintenance corrective et préventive (surveillance, réparations), participe à leur amélioration et à leur modification. Il installe et met en place de nouveaux équipements.

Débouchées

Le titulaire du bac professionnel MEI peut travailler dans des secteurs très divers (mécanique, métallurgie, agro-alimentaire, textile, aéronautique, ascenseur, traitement des eaux, …) dans des entreprises publiques ou semi-publiques (RATP, SNCF) ou privées.

Il occupe les emplois d’électromécanicien, d’ajusteur-monteur, d’ascensoriste, de technicien de maintenance.

Conditions d'accès

Le Bac professionnel MEI se prépare après la 3ème, après un CAP du domaine ou encore après une 2de ou 1re générale ou technologique (STI2D) sur avis de l’équipe pédagogique.

A noter, les titulaires de certains CAP ou BEP de même secteur  peuvent être admis en 2ème année directement (se renseigner auprès de l’établissement).

Poursuite d'études

Avec un bon dossier, une poursuite d’études est envisageable. De nombreux BTS, MC ou titres professionnels permettent ainsi de se spécialiser dans un domaine particulier   : BTS CIRA, BTS maintenance des systèmes, MC technicien ascensoriste, MC maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques….

Le titulaire du bac pro MEI peut également opter pour le BTS ATI (assistant technique d’ingénieur).

Organisation de la formation

Le bac pro MEI se prépare sur 3 ans  (2nd pro, 1ère pro, terminale pro).

Le détail de la formation s’organise ainsi :

  • des enseignements professionnels et généraux liés à la spécialité :
    • enseignements professionnels : surveiller/améliorer/modifier les équipements, intervention sur un équipement mécanique, maintenance d’un système automatisé ;
    • prévention-santé-environnement ;
  • des enseignements généraux :
    • français/histoire-géographie/éducation à la citoyenneté ;
    • mathématiques/sciences ;
    • Anglais ;
    • arts appliqués ;
    • EPS
  • des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) : 22 semaines de stage répartis sur 3 ans
  • un accompagnement personnalisé.

Les élèves issus d’une 3ème passent en fin de 1ère bac pro les épreuves du BEP Maintenance des produits et équipements industriels.

Les élèves sont évalués en contrôle en cours de formation (CCF). Seule l’épreuve de lettres/histoire-éducation civique est une épreuve écrite.

Les PFMP font l’objet d’une épreuve pratique dont les modalités peuvent varier (dossier de synthèse, cas pratique, soutenance).

Evolution dans le métier

Ce poste peut conduire après quelques années d’expérience à des emplois d’encadrement de tout ou partie d’une unité de maintenance (chef d’équipe, responsable de la maintenance), de responsable de SAV.