BAC PRO Maintenance Automobile (MVVP)

Objectifs

Le technicien recherche la panne en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés.

Le diagnostic, largement informatisé, se fait avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l’endroit possible de la panne. Il élabore une méthode de réparation ou d’entretien en tenant compte des coûts induits.

Il réalise les réparations : démonte et répare des pièces défectueuses, effectue les réglages conformément aux données du constructeur.

Il effectue les révisions et les contrôles périodiques des véhicules : graissage, vidange, examen d’usure des pièces, changement de pneus.

Il accueille et conseille la clientèle, lui propose un équipement, une intervention complémentaire.

Débouchées

Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires pour effectuer la maintenance et les réparations en conformité avec les cahiers des charges fournis par les constructeurs.

Ce technicien d’atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs (succursales, concessionnaires, agents), dans l’atelier de maintenance d’entreprises de transport qui traitent des véhicules toutes marques ou d’une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules.

Structures

  • Atelier de réparation/Service Après-Vente -SAV-
  • Atelier intégré
  • Centre auto, service rapide
  • Centre de contrôle technique automobile
  • Concession automobile
  • Ecurie de course auto/moto
  • Entreprise artisanale
  • Entreprise de location de véhicules
  • Entreprise publique/établissement public
  • Garage automobile
  • Société de services

Secteurs

  • Administration / Services de l’Etat
  • Armée
  • Dépannage sur route
  • Sport et loisirs
  • Véhicules particuliers

Conditions d'accès

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Poursuite d'études

Avec un bon dossier, une poursuite d’études est envisageable. De nombreux BTS, MC ou titres professionnels permettent ainsi de se spécialiser dans un domaine particulier   : BTS MVVTR, BTS MVVP, BTS MCI ….

Organisation de la formation

ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL

  • Mathématiques,
  • Sciences physiques et chimiques,
  • Economie et gestion,
  • Prévention, santé, environnement,
  • Langue vivante (LV2 facultative),
  • Français,
  • Histoire, géographie, éducation civique,
  • Education physique et sportive,
  • Arts appliqués et cultures artistiques.

ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

  • Analyse préparatoire à une intervention Diagnostic sur système mécanique,
  • Diagnostic d’un système piloté,
  • Interventions sur véhicule.
  • L’enseignement professionnel porte sur les fonctions techniques et sur les activités de service.
    • Motorisation : transformation de l’énergie, alimentation en carburant et en air, allumage, antipollution.
    • Transmission : embrayages, boîte de vitesses, réducteurs, ponts, arbres de transmission, couples, régime, puissance.
    • Liaison au sol : trains roulants, suspension, pneumatiques, direction, freinage, châssis.
    • Production et utilisation de l’énergie électrique.
    • Production et utilisation des énergies auxiliaires.
    • Confort, aide à la conduite, sécurité.
    • Activités de service : communication et commercialisation, organisation de la maintenance, qualité, prévention des risques professionnels.

Evolution dans le métier

ÉVOLUTIONS POSSIBLES

  • Technicien expert après-vente,
  • Chef d’atelier,
  • Réceptionnaire après-vente automobile…

Partenariat PSA : Adaptation à l’emploi

http://www.adaptation-emploi-partenariat-en-groupepsa.fr/eleve.php